Initiatives en Bretagne

Retrouvez tous nos articles et nos brèves sur les initiatives bretonnes des mobilités.

A l’approche d’inOut, le site de Rennes Métropole vous dévoile progressivement 15 surprises de l’événement des mobilités numériques (14-18 mars), destinées aux professionnels ou au grand public.Tour d’horizon !

Des transporteurs investissent et des chargeurs donnent le LA En 2017, plusieurs transporteurs (STAF, Franprix, Mendy…) se sont équipés de flottes de véhicules GNV conséquentes. Par exemple, le transporteur Jacky Perrenot vise les 1000 camions au gaz d’ici 2020 et portera sa flotte à 550 unités fin 2018, une commande qualifiée d’ » historique  » auprès du constructeur Iveco. Le groupe logistique belge Jost[1] a pour ambition de convertir 35 % de sa flotte au gaz naturel d’ici 2020. En 2017, il a passé commande de 500 camions GNL, Gaz Naturel Liquéfié, à Iveco (Stralis NP) destinés à remplacer ses anciens modèles diesel. Les 150 premiers véhicules entreront en service dans le courant de l’année 2018. Carrefour[2] annonçait au mois d’août dernier, être le 1er distributeur français à déployer d’ici fin 2017, 200 camions roulant au biométhane pour réduire l’impact environnemental des livraisons des 250 magasins urbains de l’enseigne. Les Echos titraient en mars 2017  » Le transport routier fait sa révolution au gaz « [3]. La France est en passe de se positionner comme le premier marché européen pour les poids-lourds GNV. A savoir Le GNV, gaz naturel pour véhicule, se compose à plus de 95 % de méthane. Il se décline en deux types de carburant :– le GNC (Gaz Naturel Comprimé), méthane comprimé à 200 bar, sous forme gazeuse,– le GNL (Gaz Naturel Liquéfié), sous forme liquide. Les gammes s’étoffent et les motorisations décollent Plusieurs constructeurs proposent des gammes de plus en plus étendues, pour le moment IVECO[4] et […]

Expliquez-nous le principe de Métromix, qui s’inspire d’un modèle qui a fait ses preuves sur la métropole de Rennes Norbert Friant : L’idée de Métromix, c’est de réunir pendant 3 jours et dans un même lieu des personnes de communautés et d’horizons différents – designers, ingénieurs, acteurs économiques, usagers, etc. – pour un marathon créatif. L’objectif est de faire émerger des idées sur un thème donné, sans consigne préalable, de tester la validité des scénarios et de développer des prototypes. Bref, d’être dans l’action plutôt que le plan d’action. Richard de Logu : La méthode de l’événement – emploi du temps, pluridisciplinarité des équipes, etc. – est intangible. Pour le reste, le maître mot est « liberté » : il n’y a pas d’idée taboue, ni de bride à la créativité, car les projets les plus « punk », les plus baroques, sont parfois ceux qui fonctionnent le mieux ! A la fin du marathon, il s’agit d’avoir produit des objets et des livrables, et de ne pas se limiter à des projets sur post-it. NF : Pour cela, les participants ont notamment accès au matériel du LabFab (laboratoire de fabrication numérique) : équipements électroniques, découpeuse laser, imprimante 3D, etc. En 2015 et 2016, ce marathon créatif avait pour thème la maison NF : En effet, pendant deux années, l’événement MaisonMix a été l’occasion d’explorer les usages et enjeux liés à l’habitat, comme la maison connectée ou le bien-vivre des seniors à la maison. Ces deux éditions ont notamment permis […]

Le concours Crisalide Numérique a pour objectif d’identifier des entreprises bretonnes qui ont su se développer ou se différencier en intégrant des usages innovants du numérique dans leur organisation et sur leurs marchés; et de valoriser ces usages exemplaires auprès des entreprises bretonnes et des acteurs du territoire.

L’AUDIAR vient de publier un diagnostic sur l’écosystème de la mobilité de Rennes et de l’Ille-et-Vilaine. La rédac’ d’InOut a rencontré Ronan Viel, analyste en économie territoriale et coordinateur de l’étude, qui dresse le portrait des acteurs bretiliens qui font vivre ce secteur et préparent les mobilités de demain.

Emergence d’une nouvelle offre globale d’infrastructures de recharge pour la mobilité électrique

Rennes Métropole organise en 2018 un événement économique international qui rassemblera les professionnels du numérique et de la mobilité, et les usagers. Tous vivront l’expérience inédite d’inventer et de tester les mobilités de demain. Nous avons décidé de vous partager dans ce dossier permanent les éléments marquant de InOut 2018.

Le programme BMA (Bretagne Mobilité Augmentée) lancé en 2012 a eu pour enjeu de travailler sur le lien entre « stratégies d’activités et mobilité ». L’émission télévisée du 17 mars dernier a été l’occasion de revenir sur les retours d’expériences de ce programme.

Mobility Tech Green, spécialiste rennais des solutions d’autopartage en entreprise, lève 5 M€ pour accompagner son accélération sur ce marché.

Des lecteurs satisfaits Avec un taux de répondants satisfaits ou très satisfaits par Véhicules et Mobilités de 88% et des informations jugées pertinentes ou très pertinentes par 92%, vous nous encouragez à poursuivre dans cette voie. Vous trouvez nos contenus utiles, clairs, ciblés et agréables à lire. Pour 40% d’entre vous, nous pouvons même vous compter parmi nos ambassadeurs ! Nous répondons à vos attentes dans 78% des cas, cela nous laisse une marge pour améliorer Véhicules et Mobilités en 2017. Du nouveau contenu et un lieu d’échange Vos attentes concernent deux points : des nouveaux formats de contenus et un lieu d’échange en ligne. Nous allons donc développer plus de contenus autour des ressources disponibles sur la mobilité, des études, des données. Les abonnés à notre newsletter ont pu découvrir le nouveau format mettant en avant un chiffre ou une vidéo. Pour le lieu d’échange, dès début 2017, nous allons publier sur Linkedin les news importantes pour partager et échanger avec vous sur ces sujets. Une newsletter à lire au calme Autre nouveauté, nous vous interrogions sur votre jour et votre heure de lecteur de notre newsletter. Bientôt, vous pourrez retrouver notre revue de presse et notre newsletter le vendredi, pour des actualités toujours plus récentes à lire le vendredi ou le week-end. Avec toujours le petit tweet du lundi matin pour vous rappeler que la revue de presse est là ! Et encore merci à tous ceux qui ont répondu 🙂