Une offre de charge associée au véhicule électrique

Dans une conférence de presse, Honda présente sa gamme électrique et son approche  « e-technologie » dédiée aux innovations propres à la mobilité électrique. Honda annonce une plateforme dédiée à l’électrique et une ambition forte d’ici 2022 mais le point le plus intéressant est l‘offre « e-progress » pour la recharge. Une offre de recharge associée au VE en partenariat avec Moixa, spécialiste de la tarification intelligente et de l’agrégation, et Vattenfall, leader européen pour la fourniture d’énergie. L’enjeu pour le constructeur japonais est de permettre d’optimiser la charge de la batterie, d’une part en recourant aux énergies vertes disponibles sur le réseau, d’autre part en optimisant le cout de la charge en tenant compte de la tarification.

Pour se diffuser, la mobilité électrique doit adopter une approche TCO (cout total d’usage) et prendre en compte le cout de la recharge.  C’est, semble-t-il, le parti pris de Honda avec cette offre. Par ailleurs pour que la mobilité soit décarbonée, l’électrique sur batterie ne suffit pas, il faut prendre en compte l’origine de l’électricité. Encore faut-il qu’il y ait une offre verte, mais cette approche de Honda est sans doute une avancée dans le modèle électrique décarboné, pour mieux rapprocher production d’électricité verte avec demande de recharge des VE.