L’obsolescence des voitures autonomes – Moniteur Automobile

4 ans ! C’est la durée de vie des premières voitures autonome selon une estimation de Ford. La faute à l’informatique et au matériel électronique qui ont besoin d’être régulièrement mis à jour.

L’accroissement de l’autonomie des véhicules modifie en profondeur la chaine de valeur automobile en concentrant la valeur non plus sur la chaine de traction et les équipements de confort mais sur les capteurs et l’informatique embarquée nécessaires à cette conduite autonome. Outre les couts de ces équipements, cette évolution fait entrer l’automobile au sein de cycles courts de durée de vie. Durée de vie liée à la vitesse d’évolution des technologies informatiques rendant obsolète au bout de 4 ans tout équipement informatique.

Pour ces raisons, le chef des opérations (COO) de Ford Autonomous Vehicles, John Rich, a ainsi indiqué que le modèle d’usage des premières générations de véhicules autonomes sera d’épuiser les véhicules en 4 ans, période au-delà de laquelle le véhicule sera obsolète. 4 ans, c’est la durée de vie moyenne d’un taxi (3,5 ans en France et environ 60 000 km par an). Ce modèle pourrait par conséquent convenir aux activités de VTC, à condition néanmoins que le niveau d’autonomie du véhicule permette de gagner du chauffeur.

A court terme, ce raisonnement lié à l’obsolescence condamne l’usage de véhicules autonomes par des particuliers roulant trop peu. La moyenne d’âge du parc de véhicules en France est supérieure à 9 ans. Le surcout de l’autonomie et la perspective d’avoir après 4 ans un véhicule obsolète sans plus de valeur sur le marché condamne la pénétration de la mobilité autonome par le vecteur du marché des particuliers, l’essentiel du marché. C’est une technologie adaptée aux usages intensifs et à un nouveau modèle de mobilité : peu de voitures, chères et récentes, technologiques, autonomes et roulant beaucoup. Notre modèle actuel est inverse : beaucoup de voitures anciennes roulant peu.

L’enjeu de la voiture autonome n’est pas que technologique, il suppose aussi une évolution fondamentale du modèle de mobilité… plutôt difficile à mener.

Source : L’obsolescence des voitures autonomes – Moniteur Automobile