En 2020, les trottinettes électriques ont continué leur essor – à la vente comme à la location – ,de nouvelles marques sont arrivées sur le marché du scooter électrique en libre service et les vélos cargos sont devenus un moyen de transports parmi d’autres !

Les ventes de vélos cargos électriques ont augmenté de 354 %. Elles ont atteintes les 11.000 unités, contre environ 3.000 unités pour l’année 2019.

selon l’Union Sport & Cycle

Un des grands enjeux de la mobilité en ville est la simplicité de déplacements pour les usagers. Cela passe soit par une offre intermodale large et facilitée, soit par une polyvalence du moyen de transport utilisé.

Ces dernières années, à Paris, comme dans d’autres grandes villes françaises, l’intermodalité a été grandement aidée par la mise en place des services de locations libre-services de mobilité légère (scooters, trottinettes, …). En 2020, un nouvel acteur bien connu des parisiens est venu renforcer son offre de mobilités. En effet, Lime, après les trottinettes et les vélos, lancent son offre de scooters électriques en libre service. Côté trottinettes, les ventes comme les services de location ont continué à croître fortement. C’est bien entendu les versions électriques dont nous parlons ! Le marché des trottinettes « mécaniques » a quant à lui largement reculé.

Quel moyen de transport pour aller faire ses courses en ville ou véhiculer ses enfants ?

Difficile, en effet, dans ces cas d’usages d’utiliser les scooters ou les trottinettes. Ceci explique sûrement le succès grandissant des vélos cargos électriques. Ce véhicule est bien mieux taillé pour la ville que la voiture, tout en permettant de transporter des enfants ou des courses.

La multiplication de ces vélos fait le bonheur des fabricants. Toutefois, son gabarit n’en fait pas la star des pistes cyclables actuelles en France, comme ailleurs en Europe. Son développement futur sera très lié au développement des infrastructures : pistes cyclables de qualité, stationnement adapté, …

Cette accélération des mobilités durables en ville ouvre des opportunités à tous les nouveaux offreurs de solution de ces modes de transport.

Les offreurs de mobilités plus vertes sont soutenu, de plus, par le forfait mobilités durables. Il devrait conforter ce développement. Ce forfait mis en place par le gouvernement veut verdir les déplacements domicile-travail. Il est toutefois facultatif pour les employeurs.

Afin d’accélérer la mise en place de ce dispositif, un collectif d’entreprises des mobilités à publier un manifeste. Parmi elles, les françaises Klaxit, Smoove, Cityscoot, Angell, BlaBlaLines, Arval, Decathlon, …, y voient une opportunité forte de changement des usages et donc de développement de leur chiffre d’affaires.

Histoire à suivre en 2021 !

Sources :

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :