Revue de presse Mobilités du 23/05/19

Chaque semaine, l’équipe de Themavision Véhicules & Mobilités commente pour vous les actualités les plus impactantes.


001-transport (3)

Nouvelles mobilités et nouveaux usages


Les nouveaux usages de la mobilité, les véhicules connectés, autonomes et les infrastructures intelligentes

> ENGIE fait l’acquisition de 200 vélos hydrogène Pragma Industries

Le partenariat entre Engie Cofely et Pragma sur le développement du vélo hydrogène est l’occasion de communiquer et sur le vélo et sur l’hydrogène, 2 tendances fortes de la mobilité de demain. Le développement du vélo et spécifiquement du vélo à assistance électrique répond à l’enjeu d’une ville moins automobile, moins polluée et plus apaisée. C’est de fait un marché en forte croissance. L’hydrogène sera un complément utile au véhicule électrique dès l’instant qu’une autonomie importante sera recherchée et que de l’hydrogène vert sera disponible. Les premières offres de véhicules hydrogène arrivent sur le marché. Pour autant l’intérêt du couplage vélo et hydrogène, au-delà de la vitrine technologique, parait encore à démontrer. L’autonomie mise en avant de 100 km du vélo hydrogène est déjà souvent atteinte par les VAE à batterie et suffit amplement aux mobilités urbaines du quotidien, cela pour un cout d’achat moindre du vélo et un rendement bien meilleur de l’électricité utilisée. Il faudra sans doute mieux cibler les usages par technologie et on peut notamment penser que les usages professionnels nécessitant de l’autonomie et des recharges rapides seront plus pertinents pour l’hydrogène. Enerzin, le 17/05/19

> Renault EZ-POD : la Twizy en version autonome et partagée

L’EZ Pod revendique l’héritage de Renault, fabricant de ‘voitures à vivre’ et inventeur de produits qui ‘ne [marcheront] jamais’. Fort d’une expérience de pionnier sur un marché des véhicules interstitiels en plein renouveau, Renault explore le sujet avec un nouvel angle. A l’image du Twizy, l’EZ Pod bénéficie d’une chaîne de traction électrique mais il anticipe aussi l’évolution de la mobilité en périmètre urbain. En effet de nombreux signaux laissent penser que le véhicule individuel est exposé à un bannissement des centre-ville à moyen terme, d’autant plus si la motorisation est carbonée. En prenant ces facteurs d’évolutions en compte, Renault propose donc un véhicule autonome qui n’aura pas à cohabiter avec des véhicules conduits par des humains. Ainsi l’intensité technologique serait abaissée, le véhicule autonome circulant en ‘site fermé’ son coût serait inférieur aux véhicules autonomes confrontés à une majorité de véhicules ‘manuels’. Enfin Renault développe une expérience utilisateur voire un modèle économique différenciant à l’heure où ses concurrents multiplient des concepts qui surfent notamment sur les retours d’expériences acquis à la suite du lancement de Twizy il y a bientôt 10 ans (en 2011). Automobile Propre, le 16/05/19

> Et aussi :

  • La startup française kilometers propose une application se greffant sur l’univers Google pour gérer les déplacements des professionnels. L’application est ainsi synchronisée avec l’agenda et le mail des utilisateurs pour faire figurer des créneaux dédiés dans leur agenda.  – Bus et Car
  • Première mondiale. Pour éviter de transformer ses rues en Far West, Lyon a imposé le bridage des trottinettes électriques. Lime a annoncé que ses deux roues seront bridées à 8km/h dans les zones piétonnes, au lieu des 25 km/h habituelles.  – Bus et Car
  • Inaugurée le 15 mai, l’expérimentation Paris-Saclay Autonomous Lab vise à mettre en place et tester un système complet de transport électrique et autonome sur le plateau de Saclay (91). – Flottes Automobile

 


003-viral-mutation

Stratégies de marques et nouveaux Business Models


La stratégie des constructeurs automobiles, des fournisseurs de services de mobilité, les facteurs d’évolution de la filière et les nouveaux business models qui en résultent

> Volkswagen va fabriquer des cellules de batteries en Allemagne

Volkswagen annonce poursuivre son offensive électrique et ainsi investir plus d’un milliard d’euros, dans la création d’une usine de fabrication de cellules, composantes cruciales des batteries de voitures électriques, en Allemagne. Objectif : sécuriser et maîtriser leurs approvisionnements en réintégrant dans leur chaîne de valeur cette fonction stratégique. Le pari est risqué car il représente des investissements colossaux pour un marché pour le moment limité. Et les fabricants actuels asiatiques abattent leurs cartes : notamment CATL, en construisant des usines en Europe. Belle partie d’échec qui se joue là. L’Airbus des batteries n’a pas fini de faire couler de l’encre ! Autoactu.com, le 14/05/19 & Les Echos, le 18/05/19

> Google Assistant va pouvoir contrôler votre voiture Hyundai

James Bond le fait depuis longtemps, vous en rêviez ! Hyundai va permettre de contrôler certains de ses modèles avec l’assistant vocal de Google. Bon ok, vous ne conduirez pas la voiture et via l’application mobile de Hyundai s’est déjà faisable. Mais vous pourrez demander à votre téléphone de démarrer la voiture, voir s’il reste du carburant, déverrouiller les portes, allumer les phares, mettre la climatisation et vous rappeler au final que vous avez laissé votre voiture hier soir à l’autre bout de la ville ! Frandroid, le 13/05/19

> Et aussi :

  • Défi qui détermine l’avenir des grands équilibres en matière de réparation automobile : Le CNPA vient donc de le relever. Il annonce avoir ouvert l’accès à la maintenance des calculateurs pour tous les professionnels.  – Après vente auto

 


002-egg-with-a-crack (2)

Électromobilité et autres transitions


L’électromobilité, les énergies alternatives et les autres transitions

> Dunkerque : la gratuité bouleverse les habitudes

1er bilan après 6 mois de gratuité totale des bus à Dunkerque. Tout d’abord, une fréquentation en hausse de 55% la semaine et 120% en week-end : à modérer par la mise en place d’un nouveau réseau de bus. Ensuite, un plus grand respect du matériel : bizarre ? On entend souvent que gratuité rime avec non respect car les personnes ne considèrent pas le matériel comme un bien commun. Il semblerait là que ce soit l’inverse, ou peut-être que les incivilités habituelles sont des rebellions contre le tarif, les contrôles … et donc n’ont plus lieu d’âtre. Et pour le respect des personnes ? Le chauffeur n’est plus vu comme un vendeur ou un contrôleur et la relation avec les usagers n’en est que simplifiée. Enfin côté circulation des voitures, pas d’étude précise mais des parkings urbains de plus en plus vide. Et côté financement du réseau de bus ? Le coût d’un ticket de bus pour un usager correspond déjà seulement à 25 ou 30% du coût réel mais est-ce que la disparition de la billettique, des contrôleurs … compensent le moins perçu ? Une étude d’impact global est attendue pour septembre 2019 !  URBIS, le 29/03/19

> Hydrogène : 11 projets sélectionnés par l’ADEME

L’Ademe a révélé les projets sélectionnés par l’appel à projets « Écosystèmes de mobilité hydrogène » lancé en octobre 2018 dans le cadre du plan national de déploiement de l’hydrogène. L’objectif de cet appel est de faciliter les premiers déploiements de la filière dans une logique simultanée de production et de distribution d‘hydrogène. L’Ademe cherche à identifier les segments de marché sur lesquels les véhicules électriques hydrogène offrent une plus-value par rapport aux véhicules électriques à batterie. Résultat des courses, 24 projets ont été déposés ; parmi eux, 11 ont été sélectionnés sur 3 critères : la performance environnementale, la justification des usages de l’H2 et la maturité des projets. Les porteurs de projets sont en majorité des agglomérations et communautés de communes (50% des projets). 2 projets sont portés par des Syndicats d’énergie. Un projet privé, porté par les sociétés Akuo Energy et Ataway entend déployer 16 stations en Ile de France. Un projet de déploiement à l’échelle d’une région, celui porté par le Conseil régional Auvergne Rhône Alpes qui ambitionne de déployer 20 stations. Pour quels montants d’investissement et quels montants de soutien public ? … cela reste à définir. [ADEME, le 03/05/19] Deux autres appels à projets sont en cours sur l’hydrogène:

> Et aussi :

  • Grand Paris : plus de la moitié des stations-service pourraient proposer des carburants alternatifs. – Pétrole&Gaz
  • Mobilité partagée, électrification progressive du parc et meilleure maîtrise des vitesses concourent à « verdir » l’usage de l’automobile. Les progrès sont encore légers, mais bien réels. – Caradisiac
  • Certificats d’économies d’énergie : le programme Moébus aide à l’acquisition de bus électriques. – Actu Environnement

 


Chaque semaine recevez les actualités
qui ont retenu notre attention
en vous abonnant à NOTRE NEWSLETTER