Chaque semaine, l’équipe de Themavision Véhicules & Mobilités commente pour vous les actualités les plus impactantes.


001-transport (3)

Nouvelles mobilités et nouveaux usages


Les nouveaux usages de la mobilité, les véhicules connectés, autonomes et les infrastructures intelligentes

> Sidewalk Labs (Google) dévoile ses préconisations pour concevoir la mobilité du futur

Le procès du numérique par les usagers et les aménageurs est connu.
Des solutions de cartographie et de guidage numérique peuvent conduire des automobilistes à emprunter des voies pas adaptées à un trafic plus dense, à traverser des zones résidentielles jusqu’alors préservées… Les services de free-floating qui s’appuient massivement sur le numérique pour mettre à disposition des véhicules en libre service génèrent des externalités négatives du fait de l’inadaptation du service aux espaces… Cependant les acteurs du numérique proposent à présent des solutions pour aider à la conception d’opérations d’aménagement et pourraient transformer la façon de concevoir les espaces notamment urbains. Ainsi Google comme Air BnB poussent des modèles d’optimisation de l’espace urbain adaptés aux nouvelles pratiques (de mobilité). Une proposition qui n’est pas sans rappeler la place des compagnies de chemin de fer au XIXème dans le grand dessein Haussmannien. Clubic, le 06/05/19

> [Étude] Une enquête sur la mobilité des seniors menée par AG2R La Mondiale en partenariat avec Wimoov

L’accès à la mobilité est une préoccupation économique et sociétale majeure. Elle est au cœur de préoccupations individuelles et collectives. A l’heure du vieillissement de la population de nos sociétés occidentales, la mobilité tout au long de la vie pourrait bien devenir une opportunité de développement de produits et services pour un public croissant. On a pu lire ou dire que l’autonomie des véhicules ne serait pas développée aussi vite qu’anticiper jusqu’alors notamment en raison des pressions sociétales et environnementales pesant sur les acteurs de la mobilité. Toutefois la pression sociétale liée au vieillissement de la population pourrait peser tout autant dans les stratégies des acteurs de la mobilité et ainsi justifier des investissements et des politiques différenciation des acteurs. SilverEco, le 30/04/19

> La microvoiture électrique : l’enjeu citadin

Les microvoitures … ce serpent de mer de la mobilité urbaine ! Les concepts cars fleurissent depuis des années. Cet article les apportent aux yeux du grand public, dans quel but ? Entre concept car loin du marché et mini-série (trop) chère ou abndonnée, nous nous demandons si vraiment un jour le concept prendra en France. Peut-être un problème de règlementation ? Là où le nombre de places idéal pour un véhicule du quotidien est évalué depuis longtemps à 3, la catégorie quadricycle dans laquelle les véhicules les moins onéreux sont enregistrés ne permet que d’en avoir 2 … Affaire à suivre ! Paris Match, le 08/05/19

> Et aussi :

  • L’Alliance des Mobilités : c’est sous ce patronyme que le CNPA lance une structure spécifiquement dédiée aux startups de la mobilité. – Après-Vente-Auto
  • Renault Parc Entreprises et Diac Location lancent Iris et Iris Live : deux nouveaux outils de gestion et d’optimisation des flottes. – Décision Atelier
  • Une étude révèle que les VTC contribuent le plus à la congestion routière croissante à San Francisco – [en]Green Car Congress
  • La coopérative Urbike lance ses premières livraisons par vélo-cargo en Région bruxelloise avec des remorques bretonnes BicyLift.  – 7 sur 7

 


003-viral-mutation

Stratégies de marques et nouveaux Business Models


La stratégie des constructeurs automobiles, des fournisseurs de services de mobilité, les facteurs d’évolution de la filière et les nouveaux business models qui en résultent

> Paris : le nouvel Autolib’ sera une filiale d’Europcar

Sacré challenge pour la Ville de Paris et Europcar : réussir la transition du service parisien de véhicules partagés. Les risques sont nombreux et croissants le temps passant. La fin d’Autolib ne fut pas un long fleuve tranquille. Les usagers ont en mémoire le fiasco du nouveau Vélib, lui aussi porté par une start-up disposant d’un tour de table solide. Le parcours client des futurs usagers perd en simplicité : conditions de restitution des véhicules, multi-inscription aux différents prestataires du service Mobilib… Les services concurrents se sont massivement déployés depuis l’interruption du service porté par la filiale de Bolloré. Face à ces courants contraires la réussite d’Ubeeqo sera d’autant plus remarquable ! Le Monde, le 06/05/19

> Bosch se donne 4 ans pour être producteur de piles à combustible

BOSCH avait pensé un temps se positionner sur le marché des batteries pour finalement abandonner cette piste compte tenu des risques ; ils prennent aujourd’hui une orientation sur la pile à combustible. Très impliqué sur les marchés liés au moteur thermique, BOSCH doit préparer l’après moteur à combustion ce qu’il fait avec un positionnement sur la chaine de traction électrique qu’il vient compléter avec la pile à combustible. Un partenariat est conclu avec Powercell Sweden, ex filiale de Volvo, afin de développer une technologie à électrolyte polymère pour des automobiles et camions et une production série prévue pour 2022. Un signe de l’évolution de l’intérêt de cette technologie pour les acteurs « traditionnels » de l’automobile. Décision Atelier, le 29/04/19

> Dyson promet une voiture électrique tout-terrain pour 2021

Plutôt discret, l’entrepreneur britannique James Dyson confirme les engagements qu’il a pris en 2016 dans la mobilité électrique. Une équipe de plus de 500 personnes y travaille, financé entièrement sur les fonds propres de l’entreprise dans un budget global de 2,5 milliards de livres. James Dyson a confirmé un lancement en 2021 et une production à Singapour. Le véhicule sera un gros SUV 7 places, probablement haut de gamme. Les brevets publiés semblent indiquer des innovations sur l’aérodynamisme, l’inclinaison des sièges et la hauteur du véhicule ainsi que les roues qui seront d’un grand diamètre. La Presse.ca, le 09/05/19

> Et aussi :

  • C’était gratuit à Lannion comme dans tout le réseau. Il faudra désormais payer pour recharger son véhicule électrique aux bornes Brev’car. – Actu.fr

 


002-egg-with-a-crack (2)

Électromobilité et autres transitions


L’électromobilité, les énergies alternatives et les autres transitions

> Batteries électriques : une alliance franco-allemande

La batterie est aujourd’hui l’élément essentiel de la voiture électrique, que ce soit en termes de coûts ou de maîtrise de la technologie. Volkswagen a déjà fait le choix de la considérer comme core business et de maîtriser leur production. L’usine pilote pour le projet européen est prévue en 2020 si tout va bien … N’est-ce pas déjà un peu tard ? Non si la stratégie est de faire émerger la batterie de demain en masse, nous pourrions voir apparaître l’Airbus des batteries !  France Info, le 04/05/19

> Amsterdam bannira les véhicules thermiques dès 2030

Et une de plus ! La liste des grandes métropoles à progressivement interdire la circulation des véhicules thermiques essence et diesel s’allonge. Amsterdam annonce bannir les véhicules thermiques, y compris les bateaux, en 2030 tout comme Paris. Les élus misent sur le décollage du marché des véhicules « propres » et l’apparition d’ici là d’un marché de l’occasion notamment pour les véhicules électriques. Automobile Propre, le 05/05/19

> Certificats d’économies d’énergie : ouverture d’un appel à programmes dédié à la mobilité et à l’Outre-mer

Le développement de la logistique et la mobilité économes en énergies fossiles est au cœur de l’appel à projet 2019 du dispositif des Certificats d’économies d’énergies. C’est déjà dans ce cadre que des acteurs du covoiturage et de grands acteurs du marché de l’énergie, par exemple BlaBlaCar et Total, nouent des partenariats. Le covoiturage est en effet un levier efficace d’amélioration de la performance énergétique : on augmente le taux moyen de passagers par kilomètres donc on améliore le bilan environnemental. Dans le cadre de l’AAP sont attendus des programmes présentant des solutions jusqu’ici inexpérimentées sur le territoire français ou démontrant la pertinence par des données chiffrées de l’impact d’un déploiement à une échelle nationale. Pour la mobilité les candidats devront se positionner sur l’une des thématiques suivantes :

  • Le développement du covoiturage et d’autres modes partagés.
  • La formation pour le développement de la mobilité économe en énergie fossile.
  • L’innovation pour le développement de la logistique et la mobilité économes en énergies fossiles.

Enfin l’enjeu de l’accès à la mobilité durable pour les publics aux revenus modestes est au cœur de cet AAP. Actu Environnement, le 09/05/19

> Et aussi :

  • Ouvert en octobre 2018, l’appel à projets « Ecosystèmes de mobilité hydrogène » a rencontré un véritable succès. 24 projets ont été déposés pour cet AAP, représentant un investissement potentiel de 475 millions d’euros. Des Hauts-de-France à l’Occitanie en passant par la Bretagne et le Grand Est, des candidats sont recensés dans toutes les régions métropolitaines couvrant ainsi le territoire de manière large et homogène. – H2today
  • Le duel batteries-hydrogène pour la motorisation décarbonée du transport routier. – Connaissance des énergies
  • Les bus électrifiés progressent selon une étude de l’Ademe. – AVEM

 


Chaque semaine recevez les actualités
qui ont retenu notre attention
en vous abonnant à NOTRE NEWSLETTER

 

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :