«  Il nous faut nous désintoxiquer de la voiture »

Au commencement, l’homme s’est déplacé à pied ; puis, il a domestiqué l’âne et le cheval ; enfin est apparue la machine, qu’il actionnait d’abord lui-même (la bicyclette) et qu’il a ensuite trouvé le moyen de faire fonctionner d’elle-même, d’être « automobile ».

La voiture, objet de liberté ? d’indépendance ? Cette image du XXème siècle reste tenace. La voiture et la circulation ont pourtant bien changées … Obligations, aides à la conduite, répressions, pollutions, bruits n’en font plus un objet de rêve ! Le paysage a, toutefois, été modelé pour l’automobile. Donc elle est devenue nécessaire voire subie hors hypercentre ville et elle est devenue automatique dans l’aménagement du territoire. La voiture individuelle ne pourra disparaître que si le monde qui l’a accueillie se transforme lui aussi …

Source : «  Il nous faut nous désintoxiquer de la voiture »