image from rawpixel

Les gestionnaires des flottes automobiles des entreprises : l’heure du choix

Renouveler sa flotte de véhicules, Aïe ! C’était plus simple avant !

Avant quoi ? Le nouveau cycle de test de véhicules mis en place le 1er mars 2020, la hausse de la fiscalité pour les véhicules dont les émissions de CO2 dépassent 120 grammes par kilomètre, la prime à la conversion, la loi d’orientation des mobilités (LOM), dont l’une des mesures phares oblige à renouveler 10 % d’une flotte avec des véhicules à faible émission, de moins de 60 grammes de CO2 par kilomètre, à horizon 2022…

L’équation se complique : émissions carbone, fiscalité, usages, kilométrage, coût du carburant. Les loueurs et concessionnaires voient leur métier évoluer. Les clients ont de nouvelles demandes et attentes dont un accompagnement à la prise de décision plus poussé. Les loueurs et concessionnaires doivent investir sur le conseil, qualifier plus précisément les flottes et usages de leurs clients, développer des outils d’aide à la décision ce qui a pour conséquence d’allonger le cycle de vente.

Les gestionnaires des flottes automobiles des entreprises obligés de se mettre au vert. ÉRIC CODER L’USINE AUTO , CONSTRUCTEURS , RENAULT , PSA , GUIDE DE L’INGÉNIEUR PUBLIÉ LE 26/08/2020 Les loueurs de longue durée, acteurs majeurs du secteur, proposent des solutions adaptées aux nouvelles contraintes fiscales – et environnementales.

Source : Les gestionnaires des flottes automobiles des entreprises obligés de se mettre au vert – Mobilité