Le Smart grid et les Energies renouvelables, accélérateur de la mobilité électrique ?

C’est le pari d’EDF !
En octobre 2018 l’ancien monopole d’Etat annonçait vouloir devenir leader européen du Smart Charging à l’horizon 2020.

Grâce au smart charging (ou charge intelligente), il [le véhicule électrique] sera un élément incontournable du développement des énergies renouvelables et du système électrique

Plan stratégique 2030 d’EDF, volet mobilité électrique

Pourtant, EDF accuse un certain retard. En effet Engie et sa filliale EV Box semblent avoir par exemple pris le leadership européen.

L’acquisition de PowerFlex signe donc la volonté de challenger les acteurs du marché européen voire global. C’est aussi un indice quant à la vision du marché, des besoins et du modèle économique complexe de la mobilité électrique. Le service est un enjeu majeur pour les acteurs de l’énergie dont la viabilité ne peut plus reposer sur la seule vente de kWh.

A travers PowerFlex, EDF achète une technologie de premier plan pour piloter finement les cycles de charge des batteries. L’ambition est aussi de développer les synergies avec les services déployés autour du métier de producteur d’énergie.

Les challenges du marché du smart charging ?

Un marché de plus en plus disputé ! Non seulement par les acteurs ‘traditionnels’ de l’énergie. S’y affrontent les acteurs historiques du pilotage de l’énergie, les filiales des industriels de l’automobile et des pure players encore indépendants.

Une contradiction vraisemblable pour la batterie des véhicules

Utilisée comme soutien du réseau électrique, la batterie est vue comme un outil pour soulager le réseau en fonction des enjeux d’équilibre entre capacités de production et besoins des consommateurs.

Cependant cet usage de la batterie ne doit pas compromettre sa qualité d’actif. Pour les constructeurs la batterie occupe une position centrale dans la valeur des véhicules. Donc le pilotage intelligent des cycles de charge ou décharge optimisera sa durée de vie pour des usages liés à la mobilité.

« Pour permettre à l’Etat de Californie d’atteindre son objectif à l’horizon 2030, soit 60 % d’énergie renouvelable et cinq millions de véhicules électriques, nous devons déployer des milliers de bornes de recharge à faible coût sur les lieux de travail, favorisant ainsi la recharge en journée pour faire face à la baisse de production solaire [en soirée] »

Electroniques

De belles batailles en perspectives pour définir la valeur d’usage de la batterie ?

D’après Electroniques, EDF EnR acquiert l’américain Powerflex Systems (le 04 Sept. 2019)

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .